Gros coup de mou en ce moment, pas envie de lire, pas envie d'écrire, trop de transports, trop de boulot... bref trop de grisaille. Alors je m'enfile des tablettes de Galak au spéculoos en relisant pour la troisième fois Les vacances de Jésus et Bouddha :

DSC00613

 

Un peu de douceur dans un monde de brutes. On suit, dans ce curieux manga, les aventures des deux saints hommes avec un humour étrange  et curieusement apaisant. On apprend par exemple que Jésus est un vrai gamin, un poil geek sur les bords, qui aime le cosplay, les séries américaines et qui marche sur l'eau car il ne sait pas nager. Bouddha, lui, est décrit comme un jeune homme sérieux, assez radin, adepte des loisirs créatifs et ultra protecteur envers son turbulent ami occidental.

Evidemment les deux sont d'une gentillesse et d'une naïveté désarmante, ce qui va provoquer des situations comiques et incontrolables, aggravées par le choc générationnel (avoir plus de 2000 ans, ça n'aide pas) et leur manie de provoquer des miracles à des moments inopportuns (comme changer l'eau des bains publics en vin ou attirer les animaux en grand nombre).

Je ne sais pourquoi mais, là, maintenant, je n'ai envie de lire que ça. (Ca et le blog du prof. Moustache récemment sorti en BD (Achetez-la !)). Sans doute parceque j'aime cette idée que, si Jésus et Bouddha existaient, ils ressembleraient à ça. Ils seraient copains, curieux de tout et gentiment inadaptés.

Non et puis, autant le dire, j'ai grave la flemme de me lancer dans quelque chose de plus consistant.